Ça fait un bail! Je suis maintenant à Hawaï 🌺

Ça fait un bail! Je suis un peu rouillée, j’ai l’impression. Je me lance quand même à tenter d’enfiler les mots, parce que l’envie est là. Je vais essayer de glisser un peu plus d’infos pratiques sur mes destinations à travers mes prochains textes.

Nous sommes présentement à Hawaï, sur l’île de Maui. Nous avons décidé de louer un petit SUV 4×4 pour visiter l’île, parce que les bus ne sont pas très fréquents, ici, et qu’ils ne permettent pas de se déplacer où l’on veut. C’était 20 dollars américains de plus par jour avec One Dollar, qui est affiliée à Thrifty, parce que nous avons moins de 25 ans. En comparant avec les tarifs de d’autres compagnies, qui n’acceptent pas tous les jeunes de notre tranche d’âge, ça valait encore la peine. Nous avons réservé sur economybookings.com, où il est possible de comparer les offres des différentes compagnies.

Hier, nous avons essayé de faire du scooter. Nous en avons pris un assez puissant pour aller sur l’autoroute. Mauvaise idée. Il vente trop fort présentement quand l’on sort des villes. J’étais complètement crispée, agrippée de toutes mes forces à mon copain, alors que lui tenait, aussi de toutes ses forces, notre bolide beaucoup trop léger. Quand les gouttes de pluie commencèrent à pincer notre peau, on est rembarqués dans la camionnette. Pour faire histoire courte, il vaut mieux éviter les longs trajets en scooter à Hawaï.

Sinon, hier matin, j’ai initié mon copain à la plongée sous-marine!!!! Je suis tombée en amour avec cette activité l’été dernier, alors que j’ai complété ma formation sur l’île de Koh Tao, en Thaïlande. Je recommande vraiment le Ban’s Resort pour faire le cours Open Water certifié PADI. Entre autres parce que le centre est celui qui forme le plus d’apprentis plongeurs au monde entier, les niveaux de sécurité y sont donc très élevés et les formateurs viennent de l’international pour y enseigner, mais aussi parce que les prix y sont beaucoup plus abordables que dans les pays occidentaux. En plus, l’ambiance y est mémorable. Plusieurs endroits proposent des cours moins chers mais non-certifiés par PADI, ça vaut la peine d’investir un peu plus pour avoir la liberté de plonger n’importe où.

Hier, mon copain est lui aussi tombé amoureux. On a fait deux plongées et on compte bien en faire au moins une autre quand nous serons à Kauai, la semaine prochaine. Avec le Maui Dive Shop et notre instructeur Jack, dans la fin vingtaine, mais avec plus de 3000 plongées à son actif, nous nous sentions en pleine sécurité. Nous nous sommes glissés dans l’eau à partir de la plage pour faire des « shore dives », une option qui permet à ceux qui n’ont pas suivi de formation complète, de goûter au plaisir de l’activité. Au départ, je tenais vraiment à plonger à partir d’un bateau, mais j’avoue ne pas avoir été déçue de mon expérience. Nous allions à la même profondeur tout en ayant plus de contrôle sur notre descente et avons été ébahis tous les deux par les trésors du monde marin (j’ai peut-être l’air d’en mettre un peu, mais on se sent vraiment comme des explorateurs d’un autre monde sous l’eau). Lors de notre dernière plongée, nous avons vu plusieurs énormes tortues, toutes sortes de poissons et une espèce de serpent de mer tigré, plutôt épeurant (je n’ai pas hâte de croiser un requin). Malgré cette légère crainte des géants à dents aiguisées, j’ai l’impression de faire de la méditation quand je plonge. Je me concentre sur respirer, vider l’eau de mon masque et, surtout, repérer les plus beaux poissons et coraux. Je ne pense à rien d’autre. Je me sens moi aussi, un petit poisson dans l’eau.

Après notre bel avant-midi et notre tentative de scooter plutôt manquée, nous avions envie de nous reposer sur la plage. Nous nous sommes donc rendus à la plage Ulua, où nous avions plongé plus tôt, parce que le sable y était incroyablement doux et qu’il y avait une douche pour se rincer. Pas très cool être plein de sable en roadtrip quand l’on campe. Ah oui, parce que notre 4×4, c’est aussi notre nouvelle maison. Quand l’on n’installe pas notre tente, on plie les bancs arrières, on couvre les fenêtres et l’on dort. Je suis petite, j’y dors comme un bébé, mais mon copain aime un peu moins, je le comprends. Pour revenir à notre après-midi à la plage, il n’était finalement en rien sablonneux. Une fois sur place, nous entendions de la musique. Nous avons donc décidé de nous rendre à sa source, où un petit groupe pratiquait pour un mariage planifié dans la soirée. Dans le jardin du magnifique hôtel Anzas, sur une colline, face à l’océan, étaient soigneusement décorées quelques tables. C’était féerique. Nous avons profité de l’agitation causée par les derniers préparatifs pour chacun se prendre une serviette de l’hôtel, puis nous sommes mêlés aux clients de l’endroit. Les quatre piscines, dont trois infinies, donnaient directement sur le coucher de soleil. Nous aurions été presqu’idiots de ne pas nous y arrêter l’instant d’un verre, oups, d’une bouteille, de vin. Nous avons poursuivi cette belle soirée au restaurant japonais de l’hôtel, où nous avons merveilleusement bien mangé. Nous avions au cours de la semaine essayé quelques endroits, plusieurs food trucks de poisson frais nous avaient rendus heureux, comme le Jawz Fish et le South Maui Fish Co, tout comme les poke bols des épiceries, abordables et frais, mais quelques attrapes à touristes nous avaient aussi déçus, tel que le Café O’Lei, complètement horrible.

Avant le souper, fidèles à nos habitudes de campeurs sauvages, nous avons pris une douche complète là où l’où nous étions rincés après la plage en matinée. C’était froid, mais très économique et rafraîchissant. Mon copain a fait un mini coup de chaleur en fin de journée, c’était une première et ça nous a définitivement servi de leçon. Aujourd’hui, on a énormément bu d’eau.

Sur la route vers Hana, il y a plusieurs endroits où s’arrêter manger des grillades (suffit de descendre les vitres et de sentir l’odeur du feu pour les trouver), manger du pain aux bananes et boire l’eau des noix de coco (à essayer avec un citron ou un fruit de la passion pressé). J’ai aussi bien aimé la boutique de produits locaux Hana Farms (voir hanafarmsonline.com). J’y ai trouvé plusieurs cadeaux pour ma famille, faits sur l’île et non par des gens exploités dans des pays en voie de développement, qui représentent vraiment les saveurs et valeurs de la région, et qui respectent et mettent en valeur les richesses de la nature.

Il est maintenant minuit, je vais poursuivre demain en énumérant nos endroits préférés de l’île.

Résumé pratique de cet article pour Maui:

• Où manger? Food trucks (Jawz Fish et South Maui Fish Co pour ne pas se tromper), poke bols de l’épicerie, resto japonais de l’hôtel Anzas, grillades et pain aux bananes en route vers Hana, attention aux attrapes-touristes tel que le Café O’Lei (commentez ici si vous avez bien mangé quelque part sur l’île!)

• Quoi faire? De la plongée (Maui Dive Shop ou ailleurs dans la région de Kiehi), lire le prochain article sur Maui pour plus de recommandations d’activités

• Comment se déplacer? En louant une voiture (economybookings.com), préférablement un 4×4 pour être libre de s’aventurer partout, pas un scooter, pour sa sécurité. Il y a des bus à certains endroits aux heures durant la journée

• Sinon quoi? Boire beaucoup d’eau, normale ou de coco, mettre en masse de crème solaire, essayer le miel ou chocolat infusé de CBD, s’arrêter chez Hana Farms pour des souvenirs de qualité

8 Thoughts

  1. Quelle belle surprise aujourd’hui de pouvoir reprendre la lecture de Prochaine destination! Continuez de faire de belles découvertes que tu sais si bien partager. Des belles bises à vous deux. Mamie Rita

    J'aime

  2. QUEL BONHEUR Audrey que de te lire à nouveau!! Tu nous transportes, en images et dans ta valise. À travers ton oeil, ton coeur et ton âme de voyageuse, je ferme les yeux et j’ai l’impression d’être sur cette plage, cette moto, à savourer cette eau de coco. Ton style est magnifique (et bravo pour la nouvelle allure graphique de ton blogue!). Je parie sur le fait que tu seras la prochaine blogueuse-voyage très « tendance », tu as TOUT ce qu’il faut pour vivre de cet art tout en voyageant, tes conseils sont tellement wow!! Vraiment, tu m’impressionnes. Je t’aime! xx – Et bonne poursuite de voyage à toi et ton Amoureux!! 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s