Première journée en sol africain

Lomé, Togo

Ma journée d’aujourd’hui s’est résumée en une série de va-et-vient.
4:10 AM – Heure locale à notre arrivée
Un homme vêtu d’un sarrau blanc, d’un masque et de gants nous fait signe de nous désinfecter les mains. Un peu plus loin, il nous vise le front avec une sorte de gros laser rouge. Je suis un peu réticente. C’est mon tour, il me scanne et en moins de deux, il a déjà gribouillé je-ne-sais-quoi sur un petit bout de papier qu’il me remet. Plus tard je comprendrai qu’il s’agissait là de la prise de ma température corporelle. J’ai pas l’Ebola, j’le jure.
Ici, tu fais ça, tu vas là, mais pourquoi? C’est comme ça, il n’y a pas d’explications à donner. Alors je fais de moi une touriste obéissante.
2 heures plus tard – Permis d’entrée au pays en poche, nouvelle carte SIM achetée pour contacter la famille
Cosmos, Raul et Mesmer nous attendent à la sortie. Bienvenue au Togo, bienvenue dans l’Afwique noire mes amis! Dès le premier coup d’oeil, ils me paraissent rassurants, et il en sera ainsi tout au long de la journée. On s’entasse donc dans un taxi en direction de notre nouvelle maison pour les six semaines à venir.
Notre chambre est parfaite: pas de coquerelles, pas d’araignées, mais surtout, un lit seulement, un double. Je jette un regard surexcité à mon copain. Ça me tentait moyen de dormir toute seule ici, mettons. Quelques minutes plus tard, matelas inspecté, on passe à l’installation de notre drap, de notre moustiquaire et on sort nos petites affaires. En gros, on vient de se bâtir un chez-nous dans une ville où on est tout, sauf chez nous, et on ne manquera pas de le remarquer au cours de la journée, car en Afrique noire, y’en n’a pas des p’tits blancs comme nous. On sort du lot plus que jamais.
Un peu plus tard
Ici, le moyen de transport le plus prisé, c’est le taxi moto. On se prend donc chacun un taxi moto et on fait confiance à notre chauffeur… Il faut noter que l’on ne porte pas de casque. On se trace un chemin à travers les voitures, les piétons et les autres motos, très nombreuses. Les routes de terre rouge sont bondées. L’air est poussiéreux. Le sol est parsemé de crevasses profondes, ici et là. D’un instant à l’autre, à travers les klaxons, on prend de bonnes bouffées de diesel. À ce moment-là, sous le soleil cuisant, je remarque toutes ces femmes portant de lourdes et énormes charges sur leur tête, bébé accroché à leur dos. Qu’est-ce que je fous ici? Je découvre le monde, un monde parallèle au mien j’ai l’impression. Je suis impatiente de le comprendre.
Fait cocasse: J’ai du mal à déplier mes mains tellement je me suis agrippée solidement au banc de la moto.

18 Thoughts

  1. Quel bonheur de te lire! Merci de nous faire vivre votre aventure et découverte du monde à travers des mots si bien ficelés. Je t’aime ma belle Audrey et je suis heureuse pour vous deux, pour toi!xxxxxx

    Aimé par 1 personne

  2. Coucou Audrey je connais bien cette ville pour y avoir habité un certain temps. Est-ce que la fontaine illuminée existe toujours? Est-ce qu’aujourd’hui il y a de l’eau et de la lumière dedans?😉

    J'aime

      1. J’ai habité sur le campus de l’université de Lomé en 1999. J’ai enseigné dans une école primaire pas très loin de là. Je vais tenter de trouver les noms exacts. Si tu peux goûte à la pizza. Je me souviens qu’elle était délicieuse. Attention au pilipili…. ce sont des piments vraiment très très fort. Souvent les Makis de rue offre des pâtes au piment.😥 les omelettes étaient aussi vraiment bonnes.

        Aimé par 1 personne

      2. J’avais une amie qui s’appelait Patience. Elle travaillait à la cafétéria de l’université. Un autre de mes amis s’appelait Juste. Ces personnes doivent avoir entre 40 et 50 aujourd’hui. Le prof avec qui je partageais la classe s’appelait monsieur Innocent.

        J'aime

  3. J’y pense si tu voyages dans le nord du pays tente de visiter les temples de Taberman. C’est le village d’une tribu pygmée qui vit dans des châteaux en terre battue. C’est vraiment dépaysant 😄 les baobabs dans ce secteur dont gigantesques.

    Aimé par 1 personne

  4. Wow !! On capote !!
    C’est si réaliste, mon aventure commence avec la tienne, j’avais si hâte de te lire. Profite bien du monde qui s’ouvre à toi, amuse toi et surtout, seigneur, sois prudente. Ma serveuse préférée de retour saine et sauve, les yeux encore plus brillants. On pense à toi xxx

    Aimé par 1 personne

  5. Wow wow… J’ai déjà hâte de lire la suite 🙂 ton texte est pétillant .. On a la tête qui se remplit d’images en parcourant tes mots
    …ton bracelet n’a pas quitté mon poignet subissant même mes trainings 🙂 hâte hâte hâte de lire la suite 🙂 voua devez avoir l’apparence de 2 pots de crème à travers tous les pots de Nutella hihi

    Aimé par 1 personne

  6. Chère Audrey, je te souhaite beaucoup de plaisir à découvrir cette Afrique de l’Ouest que j’aime tant ! J’ai eu la chance de visiter plusieurs pays (mes parents ont été profs au Cameroun et Burkina). Régale toi !!Sylvie

    Aimé par 1 personne

  7. Allo Audrey! Un petit bonjour en ce premier matin de neige ici! Stéphane m’a parlé de ton superbe voyage aux destinations incroyables! Profites en bien, et ma conjointe, ma fille Florence et moi même allons te suivre dans ton aventure! Au plaisir! Luc (ami de Stéphane, avec qui j’aime bien partager un p’tit déjeuner au Club de golf!)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s